André-Jacques Auberton-Hervé

André-jacques auberton-hervé

Tourné vers l'avenir, André-Jacques Auberton-Hervé (Visiter la page Andre-auberton sur André-Jacques Auberton-Hervé) apprécie à leur juste valeur les progrès de la révolution numérique. L’Europe doit mettre en place des outils financiers plus puissants pour soutenir les entrepreneurs. "De l'audace !" est le titre d'un livre qu'André-Jacques Auberton-Hervé a écrit dernièrement, avec l'objectif de partager son expérience.

Un créateur entreprenant

A l'aube des années 2000, André-Jacques Auberton-Hervé fait des choix stratégiques pour garantir la solidité financière de sa société. En plus des composants électroniques, Soitec a aussi innové dans le domaine de l’énergie solaire et de l’éclairage LED. Son audace lui a valu de recevoir, par exemple, le Prix de l’Audace Créatrice et un SEMI award. André-Jacques Auberton-Hervé reste l’une des grandes voix du secteur de l’innovation dans notre pays.

La société d'André-Jacques Auberton-Hervé a projeté de se placer en leader pour répondre aux enjeux climatiques. La construction de fermes photovoltaïques dans de multiples pays fait partie des actions soutenues par André-Jacques Auberton-Hervé. Notre pays est un chef de file dans le secteur du développement durable. Il l'a surtout prouvé lors de la Conférence climat en 2015. En plus de l’énergie solaire mise en place dans des contrées ensoleillées, Soitec s'est lancée dans une activité d'éclairage LED pour équiper une soixantaine de gares.

Un entrepreneur visionnaire

En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé crée l’entreprise Soitec en partenariat avec Jean-Michel Lamure. L'entrepreneur fait de la société un fournisseur incontournable et crédible. André-Jacques Auberton-Hervé déploie les qualités d’un très bon manager : stratégie de recrutement optimale, excellente perception du marché et capacités d’innovation.

Brillant étudiant, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur au milieu des années 80, à 24 ans, et participe à des conférences de renom dans les domaines qui le passionnent : le silicium et les semi-conducteurs. Il naît au début des années 60, suit sa scolarité en France et obtient son bac à 16 ans. Durant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie les matières purement techniques et l'algèbre. Il débute dans le supérieur à la prestigieuse Ecole centrale de Lyon.

Articles